Se jeter à l'eau

Dernière mise à jour : 22 août

Une expérience d’Église jeunesse

Le réseau des groupes jeunesse est une coalition de groupes de jeunes de partout à Montréal. Des adolescents y sont accueillis et servis, mais aussi outillés pour servir. Dans le passé, le réseau a présenté Arrêtons le Red Light-Sensibilisons sur le trafic humain, un événement éducationnel organisé par les adolescents, qui ont aussi facilité des possibilités régulières de service comme cuisiner pour les personnes en situation d’itinérance, transformer de la nourriture et faire des marches de prière. Chaque mois, le réseau rallie les différents groupes de jeunes autour d’une soirée d’adoration, de communion et de plaisir.


À chaque rallye, sans faute, l’équipe de louanges anime avec brio le temps d’adoration. Lors d’un de ces rallyes, j’ai remarqué que parmi les musiciens, il n’y avait pas… encore… d’adolescent.e…, ce qui a soulevé une question en moi. Je n’avais jamais osé faire une telle chose auparavant. Et si je me joignais à l’équipe ?


Un mois plus tard...


Nous nous sommes réunis pour nous pratiquer rapidement avant que les portes ne s’ouvrent pour le rallye.


Les guitares étaient accordées, et chaque microphone était branché. L’équipe de musique a pris place, et je me suis dirigée, confiante, vers le piano.


Une personne s’est tournée vers moi et m’a demandé :

« Pourquoi ne chanterais-tu pas un ou deux chants ce soir ? Nous allons tous t’appuyer. »

J’ai figé tellement j’étais surprise. C’était inattendu. Chanter, c’était plaisant, mais je n’avais jamais dirigé des chants auparavant. J’ai presque refusé, mais ma question précédente a refait surface.


Et si... ?


Une occasion se présente à moi, qui me met au défi et qui me permet de grandir entourée de personnes qui me soutiennent.

J’étais censée soutenir l’équipe, pourtant, c’est elle qui m’a soutenue.


J’ai acquiescé, un peu nerveuse, et nous avons commencé à répéter la liste établie. Lorsque le rallye a commencé, les papillons dans l’estomac sont partis, mais tout à coup, inexplicablement, je me suis sentie prête. L’équipe a tenu parole. Ensemble, nous avons joué une musique inspirée. Mes aptitudes en musique et ma confiance n’ont pas cessé d’augmenter à chaque rallye. Je me sentais forte.


Le réseau m’a donné un espace sécuritaire où j’ai pu être outillée et encouragée à sortir de ma zone de confort.


Cette expérience m’inspire toujours et m’incite à repousser les limites de ma zone de confort pour découvrir comment je peux être une dirigeante-servante.


– Ruth Long

Membre du réseau des groupes jeunesse



3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout